Si la musique n'était plus. Si un tyran prenait le pouvoir. Comment serais le monde?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Valentine's Day in London..♥ [PV Gabriel! ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haley G. James

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Valentine's Day in London..♥ [PV Gabriel! ♥]   Mar 14 Fév - 19:11

    Bzzzz, Bzzzz, Bzzz... Meeeeerde, il est ou mon portable ! Ah oui sur mon lit ! Ah non, sous les coussins non plus, la table de nuit non...BORDEL JE L'AI MIS OU?! ... Ah oui, dans ma poche. Faudrait vraiment que je fasse du rangement, que j'organise un peu tout ça parce que bon... Bwarf, on verrat ça demain, il est de qui mon texto? Si je sortais mon BlackBerry rose ce serait plus simple non? Et pui il est rose mon portable, et alors? C'est beau le rose, c'est assortis à mes cheveux en plus ! N’empêche que, si j'aimais pas le rose, je serais bien emmerder. Bah c'est vrais quoi, faire colo sur colo ce serait chiant, surtout que en plus, ça me bousillerais les cheveux quoi. Breeef, oh il est de Gabriel. Non mais faut que je vire ce petit sourire débile de ma tronche là, ça le fait pas du tout quoi. Surtout que si ce sourire débarque quand je suis avec Matthew je fais quoi, hein, je fais quoi?! En plus, en ce moment j'ai plus vraiment de raison de sourire quand je suis avec lui. Et d'ailleurs vous vous dites surement "Oooh mais comment elle à fait pour la St Valentin? C'est culcul mais elle à quand même du faire un choix et trouver une explication..." Et bah non. Parce que Matthew et moi, on à jamais fêté la St Valentin ensemble depuis qu'on est en couple. Quand on était amis on le faisait par déconnade mais pas depuis qu'on est en couple. Con hein? Donc voilà, je n'ai pas vraiment eu besoin d'excuse pour rester à Paris au lieu de retourner en Océanie. D'ailleurs, c'est même pas vraiment prévus qu'on fête la St Valentin ensemble avec Gabriel, je l'espère même pas. Bon ok, je l'espère quand même mais c'est pas ma faute mon côté guimauve ressort au mot St Valentin. Oui oui je sais ma gueule je m’appelle pas Valentine. Bref, ce texto. "Prépare tes affaires pour ce soir et quelque choses et rejoins moi dans ma chambre" ...Omg. Il a prévu un truc. Non, ne pas sautiller sur place comme une autiste de la life ! Trop tard... Non sérieusement je me sens trop comme une gamine à qui on à dit qu'elle allait visiter DisneyLand quoi ! Je m'y attendais paaaaaas ! Même si en s'cret j'avais quand même tout prévus. CA fait tilte dans ma tête et je me mets à sauter au dessus de mon lit - je dois quand même avoir l'air idiote à courir partout avec mon shorty et mon débardeur - et ouvre mon armoire à la volée avant de me saisir d'une housse noire. Ce qu'il y a dedans? Ma robe bien sûr! A quoi Elle ressemble? Et bien...HAAAAA Vous croyiez vraiment que j'allais vous le dire maintenant ! Bo-bo-bo-bolosses! Oui oui, je suis fière de mon coup, t'as un blème?! Nan?! Ouais c'est bien ce que je me disais espèce de...Ouais voilà. Oui oui je me calme mais...J'ai un problème. JE SAIS PAS OU ON VAS JE SUIS CENSÉE FAIRE MA VALISE COMMENT ?! Bon bah tans pis hein, on va mettre un peu de tout. Je jette dedans un maillot de bain, trois pulls, quatre Tee-Shirt, un gilet, trois jupes, deux jeans, quatre shorts des sous vêtements, trois paires d'escarpins de couleurs différentes et des tas d'accessoires. Et ouais, je pars peut être trois jours mais j'ai pris des fringues pour trois semaines. Et alors?!­­­­­­ Bon en attendant...Ma valise elle est prête ! Nan mais je vais quand même pas sortir comme ça hein... A peine le temps de dire Hexakosioihexekontahexaphobie que j'avais déjà enfilé un slim noir et troqué mon débardeur contre un dos nus rose. En même temps Hexakosioihexekontahexaphobie c'est un mot vachement compliqué, je plains le mec qui bégaie et veut le dire quoi ! Déjà en parlant normalement je galère à le dire... Ce mot me fait penser à la peur des mots trop longs, l'Hippopotomonstrosesquippedaliophobie. Moi je dis, le mec qui souffre de ça, il à pas intérêt à le voir hein...Ni le Hexamachinphobie ! Je vois pas ce qui fait peur dans le nombre 666 d'ailleurs... Ouais ouais je sais, un bazars avec les satanistes tout ça, tout ça - Oui oui, je veux bien un peux de sirop pour la toux - mais de toute façon, les Illuminatis sont partout, partout je vous dis! Chez les stars dans les Simpsons même! Oui oui, j'ai vus une vidéo trop flippante la dessus d'ailleurs. Enfin pas que ça faisait peur mais le signe Illuminati il est partout dans les Simpsons sans qu'on s'en rende compte. Enfin bref, on s'en fous. Je grimpe sur des escarpins fushia, enfile ma veste en cuir, chope ma valise et cours dans les escaliers jusqu'au dernier étage, chez Gabriel.


-Gabriel?

    Omg il est pas là ! Il est ou? Oh putain, je suis sûre il se fout de ma gueule. AAAAAH! Merde bordel, fuck qui c'est qui me bande les yeux? Je veux lui foutre un coup de pieds dans le ventre quand j'entends un éclat de rire et sens qu'on presse ses lèvres sur les miennes. Je me calme immédiatement, Gabriel à un effet radical sur moi... Mais pourquoi il m'a bandé les yeux ce cons?


-T'es sérieux là? C'est quoi ce bandeaux?!
-Tu sauras le moment venus !
-Ah ouais? Bah si c'est ça je boude!

    Bon okey, dire ça en étant prise d'un fous rire ça casse un peu tout mais c'est pas grave. Je m'accroche au bras de Gabriel, nos valises tirées derrière nous et on démarre, moi complètement à l'aveugle et morte de rire.

    *Un petit tours en avion plus tards - Baway je sais ni l'heure, ni ou on est!*

    Ce mec m'a tué... Mais vraiment hein ! Je sais toujours pas on est quoi ! Non mais en vrais j'ai l'impression de rêver quoi. Oh punaise, si ça continue comme ça je vais définitivement succomber à la guimauverie ! Nan mais c'est bon, c'est juste aujourd'hui hein...On va dire. Bon en attendant, je me retrouve toute seule dans une chambre d'une supposée maison secondaires avec salle de bain reliée à chaque chambre, libérée de mon bandeau avec...Trois heures pour me préparer. Non mais je vais le tapper, d'ou il me faut trois heures pour me préparer! Bon okey j'avoue, il me faut au moins deux heures. Allez, allez, allez, on se bouge! Je noue mes cheveux en un chignon et file sous une douche brulante. Pour une fois, je ne reste pas trop longtemps, juste une petite vingtaine de minutes. Mais je vous emmerdes si je mets du temps hein, je vais pas me justifier de ce que je fais sous la douche quand même! Bon, un ensemble de lingerie noire plus tard me voilà en train de me jeter sur ma valise pour choper la housse - seul truc mis convenablement dedans - et enfile la robe se trouvant dedans. j'ajuste la robe sur moi devant le miroir en pied. Un corset dos nus rehaussant légèrement la poitrine, avec un jolis décolleté et se laçant devant, suivis d'un jupons légèrement bouffant arrivant au dessus du genoux. Oui oui je sais, elle est toute simple mais ce qui fait sa beauté ce sont les petites arabesques brodées de la même teintes que mes cheveux sur le corset. En parlant de cheveux, j'attrape deux mèches, une de chaque côté que je tresse avant de les nouer derrière. Et une séance maquillage + manucure, le tout dans les ton roses et noirs plus tard, je suis fin prête. Bon, okey, j'avoue, les trois heures sont écoulés. Je sors de la chambre, n'ayant aucune idée de ou se trouve Gabriel.

----------------

::SecretLove::
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel C.Mars
Admin
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Valentine's Day in London..♥ [PV Gabriel! ♥]   Mer 7 Mar - 15:06

    Vendredi 9 Février, QG BlackSong, 23h30.

    Je HAIS ces puta*ns de réunions qui s'éternise pendant quinze cent ans à cause d'un vieux qui se plains pour 2,3 broutilles. « Mais, Chef, il est trop jeune pour commander autant d'hommes, il ne se fera JAMAIS respecter! » Et mon cul c'est du poulet? Non mais sérieusement, c'est plutôt lui là cet vieille soupe qui se ferait pas respecter vu la façon dont il a été rembarré par John il devrait me foutre la paix pendant un bon moment... Au pire un accident est toujours vite arrivé, n'est ce pas? Comme un con je me mit à rire comme un taré dans les couloirs, m'attirant des regards surpris des insomniaques de la base qui trainait par là. Bon un petit regard noir et c'était reparti. Je n'ai pas arrêter de rire tout le long du trajet qui me séparait de mon bureau, sans doute les nerfs qui lâchait là, de suite maintenant. Défonç... Ouvrant la porte de mon bureau d'un délicat coup de pieds j'avisais la tonne de papier à signer sur le bureau... Non j'étais vraiment pas d'humeur à me bousiller les yeux avec ces vulgaires bout de papier et encore moins envie de me bousiller le cerveau. C'est donc avec la démarche du mec fatigué et bourré que je me laissais tomber comme une merde sur mon fauteuil en cuir, inconsciemment je me mis à regarder mon calendrier... Encore 3 jours et j'aurais mes jours jours de congés... Jours que je passerais bien avec Haley tiens. D'ailleurs, y'a pas un événement « important » en Février ? Enfin important tout est relatif quoi... Je me relevait violemment, ça y'est je me souviens de ce qu'il y avait en Février, le 14 Février plus précisément. La St Valentin. Non mais je devais vraiment être blond dans une vie antérieure moi. BREF! C'est vrai ce genre de fête ne m'intéresse pas en temps normal mais celle-ci est vraiment bien placée... Et si je faisais une petite surprise à Haley... Me levant d'un bond je me dirigeai vers le bureau de ma secrétaire qui était adjacent au miens, ouvrant la porte avec la même délicatesse que la mienne quelques minutes plus tôt.

    « -MARIA! Hurlai-je un grand sourire en coin aux bords des lèvres. Faire sursauter cette pauvre Maria était vraiment un passe-temps amusant.
    -O-Oui? Me répondit-elle après avoir calmer son coeur.
    -Est-ce que la villa secondaire en Angleterre est libre la semaine prochaine?
    -Je... Je vais voir ça tout suite! Quelques clapotis sur le clavier plus tard et ma réponse arriva. Oui elle est libre.
    -Réserve la moi et bloque mon emploi du temps pour le reste de la semaine. J'ai bien plus important à faire. »

    Et alors que je me dirigeai vers la porte de mon bureau je me re-retournai vers ma pauvre victime et lui dit.

    « -Profite-en pour me réserver un jet pour le 14 direction Londres. Je me débrouillerais pour le retour. »

    Je crois que le sourire qui prenais place sur mon visage en cet instant n'allait pas me quitter avant un moment. J'avais une idée en tête et elle n'allait pas me quitté avant d'avoir été réalisée ça c'était certain. Mais bon! Pour pouvoir tout préparer comme il le fallait il allait devoir finir ses papiers et se reposer. Alors au boulot Jean-Albert! Ca allait pas se signer tout seul ces bouts de papier... Dommage. Un soupir m'échappa et je décidais de me mettre au travail maintenant, comme ça hop! Tranquille pour préparer la St Valentin avec ma Valentine.

    Autant dire que le travail fut laborieux, j'avais au minimum deux centaines de papiers à remplir, signer, tamponner, et tout ce bordel administratif. C'est cool d'avoir une place importante mais le travail demandé l'était moins... Beaucoup moins. Bref! Cinq puta*n d'heures à remplir ces foutus papiers et c'était maintenant l'heure du petit déjeuner... Merde hein, il était claqué et avait autre chose à faire que gérer des hommes (et rare femmes) qui bossait pour lui. Là je ne pensais qu'à une chose. DOR-MIR. J'attrapais ma veste que j'avais balancé en arrivant tout à l'heure et me dirigeais vers mon appartement au dernier étage. Personne dans ce bâtiment ne interrompit alors que j'allais dans le chemin inverse de la cantine du QG. Après tout je n'avais pas de compte à rendre à des petites fourmis. Bien que la seule personne suicidaire capable de venir m'engueuler sans risquer de s'en prendre une, hormis Haley, c'était bien la vieille qui malgré son âge avancé n'hésitait pas à me remettre à ma place. Je l'aimais bien cette mamie, c'était un peu comme la grand mère que je n'ai jamais connu. M'enfin pour le moment mon lit m'appelait, je l'entendais même d'ici.

    C'est heureux comme un môme qui ouvre ses cadeaux de Noël que j'ouvris la porte de mon appartement, la chaleur qui s'en dégageait me détendit aussi tôt. Enfin à la maison! Non mais oh! Je reviens à peine de mission en Arabie Saoudite et Pam!Réunion surprise. Non mais vraiment ils avaient quoi tous là, à l'empêcher de dormir. Il allait finir par faire n'importe quoi si ça continuait. Je grognai un peu contre mon chef et ami puis me décidait enfin à gravir l'escalier en colimaçon qui me mènerait à LA pièce sacrée. Bon okay j'exagère mais c'était presque ça. Je fis un petit détour par la salle de bain pour y balancer au hasard mon costume, me retrouvant seulement habillé d'un boxer noir d'une marque étrangère mais pourtant bien connue. Quelques secondes plus tard je me retrouvais étaler comme une m*rde au milieu de mon lit géant, me faufilant au milieu des draps frais. Non franchement il n'y avait rien de mieux que d'être dans son lit, au chaud sous sa couette à pioncer comme bon vous semblez. Un soupir de contentement plus tard et je rejoignais Morphée au pays des songes.

    Je me suis réveiller en milieu d'après-midi après avoir dormi comme pas un, l'estomac grognant de mécontentement. Bah quoi? J'avais rien manger depuis le matin du jour de la réunion. C'est donc toujours habillé de mon boxer que je me suis diriger vers la cuisine de son chez lui. Bon, voyons voir ce qu'il y a dans ce placard... D'un geste ralenti par le fatigue j'ouvris ce foutu placard, manquant de peu de me prendre un coup de porte. Franchement, le matin (enfin après midi mais c'est pareil) ça lui réussissait pas observant ce qu'il y avait il opta pour quelque chose de salé et la flemme incommensurable de faire à manger le mena à choisir... 2 paquets de Pringles. Décidément ces chips au bonhommes à moustaches étaient les meilleures. Je pris vite fais une bouteille de Sprite qui se baladait dans le frigo et me dirigeait vers la table basse afin d'y déposer mes charges. Après quoi me revint l'idée de la veille quant à la St Valentin. Oui, il allait la faire cette St Valentin et encore plus sûr avec Haley. Bon! Ca allait pas se mettre en place tout seul tout ça! J'attrapais mon PC qui trainait à côté du canapé, pris la télécommande de la télé afin de voir les infos du jour et commençais à manger. Alors commençons par le commencement. Déjà il devrait partir pour Londres ce week-end afin de tout préparer et devrait revenir le Lundi pour aller chercher Haley... Bah oui je vais pas la laisser se ramener toute seule comme ça! Je veux lui faire la surprise totale. Je suis trop mignon hein? Avouez que je suis trop gentil. Enfin avec elle quoi. Normal en même temps elle est ma dose en matière de gentillesse, la seule personne que je protégerai et que j'aimerai... C'est moi où je commence à devenir aussi guimauve que ces imbéciles? Je soupirais encore, j'arrêtais pas en ce moment. Me laissant glisser sur le sol façon ornithorynque sur le sol avant de poser mon PC sur mes genoux et boire une gorgée de Sprite. C'est donc dans ces conditions que je me mis à préparer mon voyage avec ma chère et tendre. Moi qui ne croyait pas en l'Amour il y a de cela quelques mois là j'étais pris de court par mon propre coeur que je croyais mort en même temps que mes parents. Une vague nostalgie me pris avant que je me ressaisisse en secouant la tête. Maintenant au boulot coco, t'as un voyage à préparer et un costume à acheter.

    Mardi 14 Février, QG BlackSong,

    J'étais rentré la veille au soir, jusqu'à maintenant tout c'est passer comme prévu. La villa était prête, propre, décorée en circonstance. J'avais même embauché des ouvriers de la ville voisine pour le moment afin que tout soit parfait. Dans l'immédiat il me restait plus qu'à prévenir Haley et l'attendre ici. Un idée me traversa la tête pour que le mystère plane jusqu'au bout, lui bander les yeux ne serait pas une mauvaise idée... Même si le risque qu'elle tente de me tuer soit possible. M'enfin! Un petit risque de temps en temps n'avait jamais tuer personne. J'attrapais donc mon portable, un magnifique BlackBerry vert pomme, et rédigeait un court message à Haley.

    « Prépare tes affaires pour ce soir et quelques choses et rejoins moi dans ma chambre. »

    Si tout ce passait comme prévu d'ici quelques minutes elle devrait arrivé. Pourquoi je me cache derrière la porte et que j'enlève ma cravate? Non je ne vais pas lui faire de strip tease dommage pour vous. Non là je me prépare à l'accueillir dans les règles de l'art. J'eus le temps de ricaner un peu lorsque j'entendis des bruits de pas dans les escaliers. Vu le bruit ça devait être des chaussures à talons... Quoique en fait elle ne portait pratiquement que ça. Bref, le son de sa voix me réveilla. Ça faisait longtemps que je ne l'avait pas entendu tiens. Doucement je me glissais derrière elle, la force de l'entraînement oblige, et lui bandait les yeux. Sentant le coup venir j'eus juste le temps de me placer face à elle pour coller mes lèvres aux siennes. Ce contact, qui m'avait franchement manquer, ce trouva fort efficace pour calmer les ardeurs de ma belle.

    « -T'es sérieux là? C'est quoi ce bandeau?!
    -Tu sauras le moment venus. Dis-je amusé par la situation.
    -Ah ouais? Bah si c'est ça je boude!

    Cette réplique me tira un éclat de rire franc, les réactions d'Haley étaient toujours aussi imprévisible. Un léger regard vers l'horloge du salon et je me dis que commencer à l'aéroport ne serait pas une mauvaise idée en soi. C'est donc tirant la valise de Haley et mon sac de voyage, que j'avais préparer un peu plus tôt , que nous partons vers la première partie de notre sortie en amoureux. Tout ça sous le rire d'Haley et mon propre amusement. Le trajet en avion se fit rapidement et sans soucis. Après l'avoir traîner jusqu'à ma voiture dans le parking souterrain de l'aéroport je conduisis en cinquième vitesse pour enfin arriver à la villa secondaire que j'avais réserver le plus vite possible. Cette villa était d'ailleurs l'une des plus belle que l'on possédait. L'extérieur coloré d'un blanc pur et l'intérieur décoré de manière ancienne sans pour autant sombrer dans tons vert/marron affreux. C'était plutôt dans les tons rouge, une couleur inspirant la passion et le calme une fois mélangée avec le marron foncé des meubles en bois. Enfin ça c'était seulement le salon « détente ». Comme le temps était on ne peut plus clément aujourd'hui, la soirée ce déroulera dans une petite véranda adjacente à la villa, à côté d'une petite forêt appartenant au domaine. Franchement si vous saviez à quel point j'aime cet endroit. Il est vraiment reposant. Bref! Pour en revenir à Haley je venais de la déposer dans une des nombreuses chambres de l'habitat, en lui chuchotant à l'oreille qu'elle avait trois bonnes heures pour se préparer. Puis je la laissais, en profitant d'une petite seconde pour frôler les lèvres de la jeune femme avec les miennes puis de lui enlever la cravate qui lui obstruait la vue. Un dernier sourire et je m'éclipsais afin de peaufiner quelques détails. Une fois là bas j'installais les dernière décorations avant de regarder d'un oeil critique à la pièce. Le tout était décoré dans les tons rouge, oui parce que le rose c'est beau... Mais seulement sur Haley, pas pour le décoration. N'empêche que là... Je m'étonnais, c'était parfait! M'étirant doucement je regardais mon portable pour voir l'heure qu'il était et là il me restait deux heures et demi avant d'aller chercher Haley à sa chambre. Une petite sieste ne serait pas de refus, les allers et retours entre Londres et Paris n'avait pas été de tout repos et l'organisation de cette soirée non plus.

    Je me dirigeais donc vers la chambre à côté de celle d'Haley, la mienne en l'occurrence, et partis m'étaler sur mon lit, en profitant pour enlever la chemise blanche qui me gênait un peu. Je me réveillais une bonne heure et demi après, en pleine forme et prêt à profiter de sa soirée avec la personne qu'il... Aimait? Oui c'était ça, et c'était bien la première fois que je ressentais ça pour quelqu'un... Et ça lui plaisait. Maintenant il était temps de se préparer. C'est donc un énorme sourire -stupide- aux lèvres que je me dirigeais vers la salle de bain adjacente pour prendre une bonne douche chaude afin de me détendre. Bah oui je suis stresser et alors? Un problème avec ça? Une demi-heure plus tard et je me séchais les cheveux et tout le barda afin d'être parfait pour ma belle. Je me dirigeais maintenant vers ma chambre du moment pour ouvrir le placard où se trouvait la tenue que m'avait offert une habitante pour me remercier du travail que j'avais fourni pour son mari, aujourd'hui au chômage. C'était un simple pantalon de smoking noir avec une chemise toute aussi noire accompagnée d'un jolie cravate blanche. Le tout était vraiment simple mais chic. J'aime ces Anglais. Je tirais une paire de chaussure que j'utilisais lors de réception et tout ce bordel mondain et les enfilais. C'était l'heure. Avec un sourire fier je regardais le résultat en étudiant mon reflet dans le miroir. Pas mal! J'allais devenir narcissique lorsqu'un bruit de porte me remit les pieds sur terre. Let's go mes cocos!

    Je sortais donc de ma chambre et se que je vis me scotcha rien que de dos cette fille me rendait dingue. Je m'approchais doucement d'elle, et toujours dans son dos je passais mes bras autour de sa taille. Sa robe lui allait à merveille, faisant ressortir la magnifique couleur de ses cheveux. Qui aurait pu croire un jour qu'un homme comme moi puisse être aussi faible face à un petit bout de femme hein? Certainement pas moi, et le mec qui m'aurais dit ça quelques mois plus tôt aurait eu le droit à un aller simple à l'asile. Bref! Pour en revenir à la merveille que je tenais dans les bras, je lui déposait un baiser dans le cou avant de me décoller d'elle et de lui prendre la main.

    « -Tu es vraiment magnifique. Dis-je en souriant. Et si nous commencions cette soirée? »

    Tout en délicatesse- Oui oui je pouvais faire preuve de délicatesse pourquoi vous me regardez comme ça?- je lui prit la main et la menait vers la véranda à l'extérieur, mon bras autour de sa taille. J'espère vraiment que cette soirée va lui plaire. Je la guidais à travers le jardin qui était étonnement fleurit pour un mois de Février. Reste que ça rendait l'atmosphère on ne peut plus romantique. Une fois arriver à l'endroit où j'avais tout préparer, je me permis de lâcher ma partenaire pour allumer les bougies sur la table, suite à quoi je retournais vers ma partenaire pour la prendre dans mes bras et l'embrasser langoureusement. Je me sentais bien, vraiment bien et ça pour la première fois de ma vie depuis un long moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://symphonia-world.forumactif.org
Haley G. James

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Re: Valentine's Day in London..♥ [PV Gabriel! ♥]   Ven 23 Mar - 5:45

    Cette sensation...Fascinante. Toute les choses lorsqu'ils est là. Cette chaleur qui monte en vous. Le creux du ventre qui se tort. Les chocs dans votre poitrine. Ce sourire débiles bien ancrés aux lèvres. Un rire qui devient encore plus facile. Ce besoin de sentir ses lèvres sur les vôtres. Son corps contre le notre. D'appuyer sur pause à certains moment. De rire avec lui. De parler avec lui. Cette façon de toujours penser à lui. De tout ramener à lui. Les frissons lorsqu'ils vous frôles. La demi crise cardiaque de joie lorsqu'il vous serre dans ses bras. Ce manque quand il n'est pas là. Les tics débiles lorsqu'on lui parle. La jalousie ressentie si il aime quelqu'un d'autre. Le bonheur si il vous aime. Cette putain de bonne humeur lorsqu'on le voit. Et surtout, la profonde intuition que c'est lui et personne d'autre. Pour moi, c'est ça être amoureuse. Et toute ces choses, ces besoins, ces sentiments, ses frissons, je les ressens de plus en plus aux côtés de Gabriel, depuis ce fameux jours. Un mec, une chute, un pomme, un genoux blessé, une collision à deux en couple, des mains sur des hanches et d'autre autours d'un cou et un sentiment, un putain de sentiment. Une montée en ascenseur, un genoux soignés, des larmes versées, un front contre un front et un baiser. Juste un frôlement de lèvres, léger, mais pourtant si importants. C'est fous comme, tout peux partir d'un rien. Je ferme les yeux aux contacts de mains sur mes hanches et enfouie ma tête dans le creux du cou de Gabriel qui m'embrasse sur la joue, me murmurant que je suis superbe. Je souris. Pas spécialement parce qu'il me le dit, mais parce qu'il le trouve. Et oui, j'ai peur. Peur qu'il ne m'aime pas pour moi, peur qu'il m'aime par défi, juste parce que j'ai donné l'image d'une femme inaccessible. Peur que maintenant que je me suis ouverte et montré que je pouvais être vulnérable, il me rejette. Oui, la superbe, invulnérable, fatale et sûre d'elle Haley Grace James à peur et vous emmerde. Un problème? Non? C'est bien ce que je me disais. Je laisse Gabriel me mener dans un jardin étonnamment fleuris pour un mois de février ce qui le rendait juste magnifique. Comme toujours, nos lèvres se cherchèrent, se trouvèrent et nos langues firent ami-ami pour un de ces baisers que l'on ne voit que dans les films. Je m'assis sur la chaise qu'il me tirât et Il posa son superbe postérieur - bah quoi? Je ne dis que la stricte vérité, ce mec à un corps semblable aux statues des dieux grecs avec plus de forme entre les jambes, si vous voyez ce que je veux dire - sur la chaise en face de la mienne et je me réjouie de la petite taille de la table, ce qui nous procurait plus d’intimités. Je regardais autour de moi, admirant les étoiles, la décoration pour enfin poser mon regard sur ce qu'il y a de mieux: Gab'.


    [size=20]Nous passâmes quelques instants, je ne saurais dire combien à nous regarder dans les yeux, mon regard d'un bleu pur dans le sien habituellement glacé mais tendre pour l'occasion. Je n'ai jamais eu l'occasion de recevoir un regard glacial de de sa part, et je ne souhaitais pas que ça arrive d'ailleurs, je préférais mille fois ses doux regards rayonnant de tendresse et d'amour. On a beau savoir tout les deux parfaitement cacher nos émotions en publics, lorsque nous sommes seuls nos yeux parlent souvent pour nous, ce qui est parfois plus simple que mettre des mots sur nos émotions. N'empèche que, on à beau savoir parfaitement maitriser et masquer nos émotions, le fait que l'on soit en couple à du rester secret environs...Trente cinq secondes et demie. Quoi que non, le et demie est de trop. Bon, en même temps, un ascenseur plein à vu Monsieur le Méchant Vilain Chef des BlackSong porter la seule femme haut placée et réputée pour son inaccessibilité, son intransigeance et invulnérabilités, donc bon, je m'attendais pas à ce que ça reste secret longtemps. Surtout que pour en rajouter, des gens ont régulièrement vu entrer Gabriel dans ma chambre, moi sortir de la sienne vêtue d'une de ses chemises - c'est pas ma faute, les chemises de mecs me font craquer -, la rumeur c'est forcément rapidement rependue même si il n'y a rien d'officiel. Heureusement pour moi d'ailleurs... Je vais déjà avoir assez d'emmerde comme ça si ça ce sait chez les rebels. D'ailleurs, j'ai toujours ce problème là. Je suis censée haïr du plus profond de mon être les BlackSongs. Ils ont tués mes parents, je suis juste genre la Princesse des Rebelles, je suis infiltrée chez eux et tout ce que je trouve de mieux à faire c'est de tomber amoureuse du BlackSongs le plus haut placés. Eukaaay, vive la vie, avez vous vus mon cerveau? Non? Tans pis, je vais continuer d'écouter mon coeur et de sourire à Gabriel. J'ôte délicatement et discrètement un de mes escarpins et glisse mon pieds nus dans le pantalon de Gabriel, faisant de lent va et viens sur son mollet avec un sourire joueur, comme une invitation à venir jouer avec moi. J'avisais deux verres en cristal et attrapait le mien, faisant signe à Gabriel de faire de même et croiser mon bras avec le sien, comme si l'on se tenait par le bras mais face à face et fit mine d'approcher le verre de mes lèvres avant de parler.


«Oh! On est censé faire un voeux lorsque l'on boit comme ça! »

----------------

::SecretLove::
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Valentine's Day in London..♥ [PV Gabriel! ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Valentine's Day in London..♥ [PV Gabriel! ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réédition de Gabriel Ferry, Le Coureur des bois
» Dante Gabriel Rossetti
» Tunisie 1943 S35 et Valentine
» [Marquez, Gabriel Garcia] L'amour aux temps du choléra
» [Goby,Valentine] Qui touche mon corps je le tue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Symphonia World :: Europe :: Royaume Uni-
Sauter vers: