Si la musique n'était plus. Si un tyran prenait le pouvoir. Comment serais le monde?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mélanie Homura ... ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélanie Homura

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Mélanie Homura ... ~   Dim 22 Jan - 16:29

» Votre personnage:


-- Nom: Homura

-- Prénom: Mélanie

-- Âge: 16 ans

-- Race: Rebel
_________________________________

-- Description Physique:
De par sa chevelure, son faciès ou son corps, Mélanie est une jolie jeune fille. Bien sur, elle ne plait pas à tout le monde, ce qui est totalement normal. Mais bon, elle a quand même brisé quelque cœur dans le passé. Commençons par ses cheveux. Bruns, ils tombent en cascade dans son dos et descendent jusqu’en bas de ses reins. Au soleil, ils ont de légers reflets violets tandis qu’à l’ombre, ils sont de couleurs noirs. Noir d’encre, noir de jais. Ils sont généralement lisses. Ses cheveux sont soyeux et ont une très belle texture Toujours laissé libre, elle ne les attache jamais. Par contre, elle ne se prive pas de mettre quelques barrettes ou bijoux. Sa frange est coupé droite, juste au dessus de ses grands yeux. Épaisse, elle laisse néanmoins voir quelques petits espaces par ci, par là. Parlons, maintenant, de son visage. Ovale, ni trop grand ni trop large. Un teint pâle, tel de la porcelaine. Des pommettes pas trop hautes, se teintant souvent d’une légère couleur rose. Un nez fin et bien placé. Une bouche rose, renfermant le secret d’un sourire éclatant. Et puis il y a ses yeux, ses grands yeux en amandes. D’une couleur violette, améthyste. Dedans l’on peut y voir ses sentiments, n’importe lequel soit-il. Elle possède de longs cils tout noirs que certaines filles envient.

La demoiselle possède un corps svelte et musclé. Sa musculature est présente malgré qu’elle ne se voie pas. Ainsi, elle peut surprendre l’adversaire en l’utilisant. Elle est plutôt petite de taille et un poids proportionné a celle-ci. Son dos est barré par deux cicatrices. Une s’étendant de l’épaule gauche de la jeune fille à son milieu de dos. Et l’autre barrant de sa côte droite jusqu’au milieu de son échine. Il est rare de la voir en maillot de bain à cause de ses cicatrices. Elle éprouve aussi un complexe mais nous nous n’étendrons pas dessus. Généralement, Mélanie s’habille, de temps à autre, de façon décontracté et coloré. Elle porte souvent des robes et des jupes mais il est rare de la voir en pantalon. Sa vraie manière de s’habiller reste sombre et « sexy ». Etant fille d’un aristocrate, elle s’habille d’une chemise blanche avec un petit jabot rattaché par une pierre précieuse noire. Elle porte une mini-jupe rattachée par des bretelles noires. Elle porte des jambières de la même couleur. La demoiselle possède une tenue de soirées. La jeune fille a une tenue de combat, elle se constitue d’une redingote rouge, d’une chemise blanche, d’une jupe noire et de botte blanche. Son arme de prédilection est le poignard mais il lui arrive de se servir d’arme à feu. Les armes tranchantes sont les meilleurs d’après elle. Elle a deux robes de soirées. Une est assez simple. Robe bustier, noire, descendant jusqu’aux pieds. Elle est fendue sur le côté, laissant entre voir la cuisse de Mélanie. Elle porte avec cela des escarpins tout aussi noirs. L’autre est plus travailler. C’est une robe bustier rouge qu’elle ne porte que quand elle est dans la maison familiale.


-- Description Mentale:
Mélanie est quelqu’un de plutôt difficile à cerner. Son apparence est trompeuse. Elle parait assez méchante et gamine. Elle en est tout le contraire. Elle est *Scopophobe et donc on ne peut la voir souvent (*peur du regard des autres). Elle préfère vivre dans l’ombre que dans la lumière. C’est bien pour cela que l’on peut la comparer à un espion ou à une ombre. Elle ne parle pas beaucoup. On peut dire qu’elle n’est pas très sociale du coup. Mais en fait, c’est juste à cause des autres. Les gens de son passé. Elle ne les aime pas vraiment. C’est de leur faute si elle est comme ca. Sinon c’est vraiment une personne qui aime parler. Mais c’est à cause d’eux. Elle n’ose plus. Bref. Sinon, elle est loin d’être fragile. Les gens le comprennent une fois qu’ils ont rencontré ses poings. D’autres ne l’ont compris qu’une fois qu’ils étaient dans l’au-delà. Eux, ils ont rencontré la magnifique épée de la demoiselle. Sinon, elle n’exprime aucune émotion. Sauf de la dureté, du mépris, du sadisme et de la méfiance aussi. En fait ce n’est qu’une carapace pour se protéger. Se protéger des autres. A l’intérieur, c’est quelqu’un de frêle que l’on peut facilement briser. Quand elle passe devant quelqu’un, elle n’entend sa voix. Elle est, comme, enfermée dans une bulle où seule sa voix résonne. Une voix cristalline. Personne, jusque présent, n’a été capable de l’en sortir. Quand elle l’est, elle marche le regard droit pour donner un signe de supériorité. C’est une personne respectée et crainte même si personne ne lui parle. Ce sont ses exploits qui lui ont valut ce respect. Elle est appelée par les autres « Little Devil » pour son sadisme et ses coups.

En vrai, si quelqu’un prenait le temps de la connaitre, de lui parler. Il verrait son vrai caractère. Mélanie est une personne douce, réellement. Elle est réfléchie et adore rire. Elle est curieuse et gourmande. Très gourmande. Elle adore les pâtisseries et les viandes. Ce que la jeune femme aime le plus est surement le Moelleux au Chocolat. Mais elle sait se contrôler, désolée pour ceux qui voulaient utiliser le gâteau comme appât. La demoiselle est pleine de dynamisme. En fait, elle l’est toujours même si elle ne le montre pas. Elle adore les combats à l’épée, c’est l’une de ses passions. Elle trouve que ca ressemble à une danse avec des armes. Et que le bruit que font les épées quand elles s’entre-cognent ressemble à une légère mélodie. C’est peut être pour ca qu’elle adore tant son épée. C’est une adversaire redoutable tant au corps-à-corps qu’aux armes. Elle reste discrète même quand elle combat et l’on ne peut jamais prévoir ses attaques tellement elles ont rien avoir entre elles. C’est surprenant, et puis c’est un vrai paradoxe. Alors quand elle doit choisir une attaque entre deux, elle en choisit une puis finalement elle choisit l’autre, à la toute dernière minute. La jeune femme se fiche bien d’être blessée lors d’un combat, même si c’est grave, tant qu’elle gagne. C’est une sorte de jeu … Tu me blesses, j’te tue ! Voila, ca marche comme ca généralement. Elle a beaucoup été blessée. Deux fois gravement dans son dos. Son plus grand défaut est peut être celui de remballer les gens méchamment mais ensuite, elle s’en veut et part dans un petit coin pour déprimer.


-- Histoire:
Elle est née le 3 Décembre en Amérique mais pourtant elle est Française. Ce n’est pas de sa faute, juste celle de ses parents. Ils ont beaucoup déménagé, du fait de leur imminente richesse. Ils possédaient des maisons un peu partout dans le monde. Quand la jeune fille arriva, il y eut un petit problème. Elle fut rejetée par tout, tout le monde. Sauf ses parents et sa sœur. Ses professeurs n’en voulaient qu’à son argent et les élèves la maltraitaient. Les parents n’en ayant aucune conscience de tous cela, continuèrent leur vie, tranquillement et la firent héritière de la famille Homura. Mais ca ne se passa pas comme prévu, la demoiselle eu peur et fugua pour aller se réfugier chez une personne au comportement étrange. Mais laissez moi vous racontez son histoire avec plus de détail…

Mélanie est née le 3 Décembre dans un hôpital Américain. Le Mercy Hospital. Ses parents étaient de passage dans la petite ville de Chicago et c’est lors d’un spectacle qu’ils sont partis voir, que la mère perdit les eaux. La funambule était en train de marcher sur le fil, une barre de fer dans les mains et des hommes maintenant un filet sous la jeune demoiselle. Quand elle perdit les eaux, elle fut déséquilibrée et tomba par terre. Il y eu un noir et une sorte de bruit d’explosion. Quand la lumière se ralluma, il y avait un trou ensanglanté dans l’épaule de la femme. Le père inquiet, l’emmena à l’hôpital. Et puis elle est née, la jolie petite fille que les parents attendaient. Elle allait pouvoir reprendre son héritage. D’autant plus, qu’elle descendait d’une grande lignée de personne célèbre. Deux jours plus tard, la maman ressortit avec un bébé au doux regard améthyste dans les bras et au visage angélique. Ils la nommèrent Mélanie. Mélanie Homura.

Le bambin apprit à marcher vers l’âge de deux ans. Ils étaient, à ce moment là, dans leur maison de campagne. Ils étaient en été et la petite fille marchait dans les herbes grasses des prairies. La mère regardait leur enfant chérie faire et découvrir la nature tandis que le père était plutôt aux aguets. La famille était une famille de BlackSong, ils avaient décidé de l’être afin de n’avoir aucun problème avec le dictateur et pouvoir garder leur fille en bonne santé. L’enfant, découvrant les fourmis, elle en ramena une vers sa mère en lui montrant du doigt. La maman essaya alors de lui faire prononcer le mot mais il n’y eut aucun succès. La petite fille ne voulait ouvrir la bouche. Trois ans plus tard, c’était toujours pareil. Tellement que les parents crurent qu’elle était muette.

Deux nouvelles années passèrent et Mélanie dut aller à l’école comme tous les petits enfants. Sa première année se passa bien. Sa deuxième année alla mal. Etant une gosse de riche, elle avait toujours la tête droite mais son regard n’exprimait rien. Elle ne parlait jamais. Un jour, alors qu’elle coloriait, un petit enfant au regard méchant s’approcha et lui piqua ses crayons de couleur. Elle l’ignora royalement. Enervé, il lui prit sa feuille et la déchira. Le jolie dessin qu’elle faisait pour sa maman … Elle serra les poings, les larmes envahissants doucement ses yeux d’améthyste. Elle ferma très fort les yeux puis l’ignora, encore. Le garçon lui dit alors.

« C’est pas parce que ta famille est riche que tu as le droit de prendre des grands airs ! »

La petite fille lui avait tourné le dos. Ses larmes coulaient le long de ses joues de porcelaine. Elle n’osait rien dire. Une petite fille, en face d’elle, avança et lui jeta un verre d’eau à la figure. Elle ne savait toujours pas quoi faire. Son professeur s’avança lui aussi, Mélanie regardait ses mains trempées. D’un ton doux, il lui demanda.

« Est-ce que ca va ? Ils ont du te faire beaucoup de peine … »

Elle releva ses grands yeux vers l’homme, ils brillaient de surprise. De bonne surprise. Elle ouvrit la bouche et son premier son sortit.

« Oui … »
Un simple mot qui voulait dire beaucoup de chose. Ses mains se ramenèrent vers ses yeux et elle se mit à sangloter. Le professeur, ennuyé, convoqua ses parents. Ils discutèrent un petit moment puis la maman demanda le nom du professeur pour qu’elle puisse le récompensé. Et c’est là, qu’elle comprit. Elle comprit qu’il n’en voulait qu’à son argent. Qu’elle n’était que l’image de la famille Homura. Il était comme tous les adultes. Il ne l’aimait pas pour ce qu’elle était. De cela, elle se forgea un cocon protecteur. Elle ne voulait plus parler. Plus rien faire. Juste se laisser mourir. Elle développa une maladie qui, deux ans plus tard, s’empira.
Son père avait compris son petit manège. Pendant ces deux années, il chercha pourquoi elle était comme ca. Pourquoi, elle souffrait tant. Ne trouvant pas, il lui demanda. Elle lui dit qu’elle voulait mourir. Qu’elle voulait qu’on la laisse enfin en paix. Elle se prit une baffe. Son père s’énerva un petit peu. Ses paroles blessantes atteignirent son cœur et pendant plusieurs jours, elle y réfléchit. Quand elle se décida de se remettre à vivre, sa mère en fut heureuse. La femme en pleurait. Mélanie la prit dans ses petits bras et lui chuchota.

« Ca va, maintenant, maman. Cesse de pleurer … »

Puis tout le monde autour d’elle se mit a pleurer devant cette scène touchante. A ce moment là personne ne pensait avoir d’ennuis…
Les années s’écoulèrent doucement. Mélanie avait pris cette fâcheuse manie de remballer les gens ou de les insulter. Maintenant elle était tranquille. Plus personne ne lui parlait mais au fond ca la peinait. Elle aurait voulu changer mais c’était leur faute, ils avaient qu’a s’en prendre à eux même. La demoiselle était devenue une jolie jeune fille de 15 ans, elle était à l’école. Seule sur un banc, elle regardait les gens passer et glisser sur la neige. Quand cinq heures sonna, elle rentra chez elle et une horrible scène l’y attendait.
Elle était dans la maison. Alors qu’elle avançait, elle n’entendait plus de bruit. Plus un seul. Quittant ses chaussures à minis-talons, elle continua vers l’entrée. Le plus discrètement possible. Et puis, elle les vit. Ces personnes craintes et redoutés. Les BlackSong’s… Elle vit ses parents, puis une flaque de sang et elle partit loin d’ici.

Dans le froid. Dans la neige. Elle avançait. Toute seule. Personne n’était là, ils étaient tous calfeutrés chez eux. Elle était habillée légèrement, ses vêtements étaient en plus déchirés. Ses mains saignaient mais ce n’était rien. Le lendemain, fatiguée, elle tomba sur un groupe de gosse de son âge. Ils étaient bien habillés et semblaient être enfant de riche. Deux jouaient avec des poignards, et tous portaient un mauvais sourire. Les ignorants, elle continua d’avancer mais elle tomba. Elle s’étala devant eux. Sans qu’elle n’eut rien compris, elle se retrouva collé dans la neige. Une main sur sa tête, la maintenait contre le sol et de autres mains agrippaient ses jambes et ses bras. On lui déchira son T-Shirt et puis il y eu un terrible hurlement. Dans le dos de la gamine, deux traces rouges saignaient. Enormément. Ils la lâchèrent et lui prirent son argent. Terrible erreur. Un bâton trainait non loin. Aussi tôt lâché, elle se releva et prit le bâton pour frapper sur les enfants. Comment avaient-ils osé ? Elle ne leur avait rien fait ! De nouvelles larmes roulèrent le long de ses joues et elle tomba dans les pommes.

Mélanie se réveilla trois jours plus tard. Au chaud, au sec. Une femme préparait à manger et commença a lui parler. Comme la fillette refusait de lui répondre, enfin n’en avait pas le courage, la femme en conclut qu’elle était muette. La Madame lui parla énormément et commença à prendre soin d’elle. Mel’ apprit des choses sur les BlackSong, les différents Rebel … La femme en faisait partit. De nouvelles années s’écoulèrent, la femme, dit Meiko, lui apprit à se battre. Elle lui apprit aussi, à se servir des armes. La demoiselle devint alors, aussi une Rebel au côté de Meiko. A l’âge de 16 ans, elle quitta la maison, de la femme devenue sa mère, pour devenir une espèce d’espion.








» Le RPlayer


-- Prénom: Lili/Sweety

-- Âge: 14 ans

-- Centre d'intérêt: Dessin, manga, manger ...

-- Comment avez-vous découvert le forum? Partenariat

-- Avez-vous lu le règlement: La musique c'est mieux a deux

-- D'où vient ton avatar? ce sera Ririchiyo Shirakiin d'Inu x Boku SS puis Alice de Pandora Heart pour le mode combat


Dernière édition par Mélanie Homura le Lun 23 Jan - 18:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Van Haël

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: Mélanie Homura ... ~   Dim 22 Jan - 16:55

    Bienvenue Mélanie =)
    Bonne continuation pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélanie Homura

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: Mélanie Homura ... ~   Dim 22 Jan - 19:12

Voila. Présentation Finis ~
J'ai repris l'histoire de mon vava sur un autre fow' donc si vous trouvez un truc qui a rien a voir, dites le moi. Et merci Akira ^^


Dernière édition par Mélanie Homura le Lun 23 Jan - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz A. Hottenberg

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Mélanie Homura ... ~   Dim 22 Jan - 20:06

    Bienvenue Mélanie ~

    Hungary est déjà prise par Anastasia, je crois ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Mélanie Homura

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: Mélanie Homura ... ~   Lun 23 Jan - 10:31

Il n'y a pas de Anastasia et si tu parles d'Antanasia, son vava est Touko de Pokémon.

EDIT: Ah j'avais pas vu >< J'ai juste repris mon personnage du départ... Elle n'était pas prise au départ... Je ne suis pas allée re-regarder. Surtout que c'est pas écrit dans sa prez'. Mais bon, désolée. Je changerais ce soir.

Re-EDIT: Ca y est, j'ai tout changer ♥ Donc terminer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Voix

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 07/12/2011

MessageSujet: Re: Mélanie Homura ... ~   Lun 23 Jan - 18:39

(Omfg Dudu toi aussi tu as lus Anastasia au début!J'ai eu le problème quand j'ai lu le bouquin d'où je le tiens! xD)

Je vois rien à redire, tu es validée. ~

----------------

Les admin's sont mes yeux, je suis leur voix...
Tout se sait toujours...
Fais attention...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mélanie Homura ... ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mélanie Homura ... ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Symphonia World :: Règles & Annonces :: Présentations :: Présentation Validées-
Sauter vers: